• IDJURIS

Confinement et Etat de droit: le manifeste du CNB

Pendant le confinement, les avocats veillent aux atteintes éventuelles qui peuvent être portées à l'Etat de droit.

Ainsi, lors de l'AG dématérialisé du 03 Avril 2020, le Conseil National des Barreaux (CNB) a adopté un "Manifeste pour l'Etat de droit en temps de crise sanitaire".

En trois pages, il est rappelé aux pouvoirs publics que "On ne combat pas une épidémie en sapant les libertés publiques et individuelles"

Notamment, il est souligné:

- suspension de l'activité juridictionnelle, dont les référés d'urgence

- prolongation de plein droit de la détention provisoire, sans recours

- absence d'assistance de l'avocat en garde à vue

Ainsi donc l'état d'urgence sanitaire légitimerait d'écarter l'Avocat.

Ce qui constitue un abus manifeste aux yeux de la profession, contraire à l'Etat de droit.


Plus que jamais, l'Avocat, garant des libertés individuelles et publiques va devoir veiller et intervenir.

Pour une lecture du manifeste: https://www.cnb.avocat.fr/sites/default/files/2020.04.03_manifeste-etat-de-droit-crise-sanitaire.pdf



15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout